Pascal Paoli

Pascal Paoli


Fils cadet de Hyacinthe Paoli - ancien général de la Nation,
Pascal Paoli est né à Morosaglia, le 6 avril 1725.
Exilé à Naples avec son père en 1739 il reçoit là une solide instruction aussi bien de culture classique que de théories modernes, celles notamment des philosophes français.
Son attachement à la Corse qu'il a quittée à quatorze ans le rend très attentif aux affaires de son île .
A la mort du Général Gaffori nommé Chef Suprême des Corses, assassiné alors que son gouvernement révolutionnaire contrôle une grande partie de l'île, Pascal Paoli de rejoint son pays pour se porter candidat à la tête de la nation.
Il débarque sur le sol de son pays natal en Avril 1755 où il est élu le 13 Juillet 1755 - contre son adversaire Marius Matra par la Consulta de Saint Antoine de Casabianca .
**Il gouvernera la Corse pendant 14 ans.**
Pascal Paoli s'attache à réaliser mieux que ses prédécesseurs l'unité morale et politique de la Nation.
Fixant la capitale à Corte, il y fait voter une Constitution affirmant la souveraineté de la Nation Corse ainsi que la séparation des pouvoirs, fait frapper monnaie, dote la justice de tribunaux réguliers, crée une armée et s'efforce de doter le pays d'une petite flotte.
Désireux d'aider la nation corse à s'affirmer, il organise l'école primaire et fonde une Université à Corte
La Consulta du 22 mai 1768 se prononce pour la résistance armée contre la France à laquelle elle a été donnée par Gènes.
Pascal Paoli combat pendant un an contre son nouvel adversaire, un des plus puissants maîtres d'Europe, mais il est vaincu au cours de la bataille de Ponte Nuovo le 8 mai 1769 .
Il s'exile le 13 juin sur un vaisseau anglais.
Les intellectuels européens voient en lui un véritable démocrate, il sera vanté entre autre par Jean Jacques Rousseau, James Boswell ou encore Voltaire
Après moult péripéties politiques, en octobre 1795, Pascal Paoli reprend le chemin d'un exil. de 47 ans . Il meurt à Londres le 5 Février 1807 et est inhumé au cimetière de St-Pancrace.
Ces cendres ont été rapatriée à Morosaglia en 1889 .