Alphabet Corse suite

E FALSE VUCALE (Les semi consonnes ou semi voyelles)

E FALSE VUCALE Les semi consonnes ou semi voyelles sont des sons particuliers dits de transition qui constituent généralement le premier ou le second élément d'une diphtongue et qui sont prononcés dans la même émission de voix que la voyelle ou la consonne voisine (et non détachés et distincts tels que présentés dans les exemples cités plus haut. On peut en compter trois.

  • [ w ] dans u vinu (le vin), u libecciu (le libeccio vent), piove (il pleut), i guai (les dommages)

Dans ce cas, on le voit, la graphie peut être selon les mots v, b, u.

  • [ j ] dans più (plus), pianu (lentement), Niculaiu (Nicolas).

Ce son est représenté par i.
On pourrait ajouter ici le groupe gli [lj] comme dans paglia (paille) ou fogliu (feuille) : dans certaines réalisations régionales ce groupe est rendu par un [j] comme plus haut. Dans certaines réalisations méridionales nous avons en revanche un [dd] cacuminal (padda et foddu).

  • [ y ] dans ovu (oeuf), chjave (clé), nove (neuf) ou acqua (eau), qui (ici), cinque (cinq), quantu (combien), quallà (là-bas)

Ce son est représenté parfois par la consonne v, parfois par la voyelle u.

Vos couteaux corses avec Couteaux-Corses.Corsica

couteaux corses

Les consonnes et la mutation consonantique

L'alphabet Corse comprend 17 consonnes, auxquelles s'ajoutent les deux groupes spécifiques: chj et ghj : b - c - d - f - g - h - j - l - m - n - p - q - r - s - t - v - z + chj - ghj.

Il est bon de se rappeler de l "alternance" ou "mutation consonantique" : il conditionne en effet la prononciation des principales consonnes dites « mutantes ». Il s'agit d'une variation de la prononciation qui touche les consonnes initiales en fonction de ce qui les précède.

NB E Cambiarine sont des consonnes qui peuvent, en corse, selon leur position, se prononcer de façon sourde ou sonore. Cela concerne les lettres C (qui peuvent passer à G), F (V), P (B en Corse du nord), QU (GU), S (Z), T (D en Corse du nord). A celles-ci s'ajoutent le B et le V qui peuvent passer à une sorte de W.

On sait en effet que l'on dit : un bancu (B), mais u bancu (W) ; in casa (K), mais a casa (G) ; in Francia (F), mais a Francia (V) ; un pane (P), mais u pane (B en corse du nord, ailleurs le P se maintient) ; in quantità (KW), mais a quantità (GW) ; in sangue (S), mais u sangue (Z) ou bien u sangu ; un tappu (T), (D dans la Corse du nord, ailleurs le T se maintient) ; un vinu (V dans le sud, B dans le centre et le nord), mais u vinu (W dans toute la Corse).

En bref, si la consonne est située après une autre consonne ou l'accent tonique, elle se maintient ; si elle est située après une voyelle, elle se sonorise. Ceci est dit brièvement, mais n'est pas simple pour autant pour une personne qui souhaite apprendre le corse de façon livresque et qui hésitera toujours. Autre exemple, on aura donc u casgiu (G), un casgiu (K) et cumprà casgiu (K).

Espace pub à louer

votre pub ici

Espace pub à louer

votre pub ici

Espace pub à louer

votre pub ici